L'AIRE DU RECTANGLE

Il faut faire le passage de la somme des étalons, dans ce cas, des carrés, vers le calcul de l'aire du rectangle. Notez que les étalons peuvent être différents mais on a choisi le carré.

En fait, l'étalon est bidimensionnel. À partir des connaissances antérieurs sur les calculs d'aires des figures planes vues au primaire, l'élève peut calculrer l'aire du rectangle ci-dessous en faisant la somme des petits carrés ce qui donne huit étalons. C'est-à-dire dix-huit petits carrés.




Cependant, il faut trouver une façcon générale de calculer l'aire du rectangle sans compter à chaque fois le nombre d'unité carrée.

À la première rangée, à la deuxième rangée et à la troisième rangée, il y a autant de petits carrés par rangée que la longeur de cette rangée.

La rangée a une longeur de six unités. Ceci signifie que la longueur du rectangle est aussi de six unités.

Si on observe maintenant, la largeur de la rangée, on remarque qu'elle est d'une unité.  Étant donné qu'on a trois rangées, on peut affirmer que la largeur des trois rangées soit la largeur du rectangle.

 Le rectangle a donc une longeur de 6 unités qu'on peut appeler la base du rectangle et une largeur de 3 unités qu'on peut nommer la hauteur du rectangle.  Le nombre d'unité de la base multiplié

par le nombre d'unité de la hauteur, donne l'aire du rectangle.


L'aire sera exprimée en unité carrée parce qu'on est à deux dimensions lorsqu'on parle de surface. Donc l'aire du rectangle ci-dessus a comme aire: