Polygones (2 / 2)

Dans GeoGebra, on peut créer des objets dynamiques, modifiables par l'utilisateur, comme des glissières et des points. Et algoGGB peut aller chercher valeurs et positions de ces objets, pour s'en servir comme points de départ pour décrire les figures de la géométrie de la torue.

Ainsi, on a pu injecter un peu de dynamisme à la figure de la page page précédente comme suit : le côté commun à tous les polygones est maintenant déterminé par ses extrémités, qui sont deux points déplaçables; et on peut déterminer le nombre de maximal de côtés de nos polygones à l'aide d'une glissière.


Télécharger le fichier